Le Vau Marin, un prieuré du XV et XVII siècle, vallée de la Loire.

Une histoire, de l'eau, des pierres et la Loire en trame.

p1060315.jpgHier, cette vaste bâtisse servait à collecter les impôts requis par les seigneurs  par le biais de son régisseur. Grenier haut, soutenu par une charpente en croix de Saint André, il servait à stocker "le fruit de l'impôt" exigé par le seigneur de Serrant. Monsieur Levau, l'un des derniers régisseurs, sans doute mal aimé, abandonna son poste au moment d'une famine locale et devint marinier de Loire au XVIII siècle. Pour différencier les familles,  Marin fut ajouté à Levau donnant ainsi le nom du hameau. Juste avant la révolution une congrégation acheta la bâtisse. Les moines plantèrent de la vigne, construisirent une cave voutée et un four à pain assez important en échange de quelques baptêmes et sacrements. 


Aujourd'hui,en juillet 2016, cette grande maison confortable et authentique a gardé les éléments qui retracent son histoire : (pierres de taille, poutres, terres cuites, cave voûtée, four à pain) et fut totalement restaurée en 2000 allant jusqu'à refaire les moulures et sculpture des coyaux et linteaux de fenêtre à l'identique. Placé sur 13 hectares de verdure devant un vallon où coule un ruisseau, ce prieuré est situé à 3 km de la Loire, à quelques pas des meilleurs coteaux et caves de Loire. Les plus beaux châteaux du fleuve sont à moins de 100 km ; Angers est à 20 km et Nantes à 40 minutes en voiture. Le calme et la sérénité du lieu vous enchanteront (patrimoine  classé par UNESCO et zone natura 2000 et ZNIEFF). Une terrasse plein sud domine ce vallon et le jardin, fournira en légumes et fruits bio . En sous sol une cave voutée et au nord un grand four à pain en parfait état de fonctionnement.

ferme-vau-marin-1.jpg
ext2terrasse.jpeg 

Un peu plus de 13 hectares entourent la maison et ses dépendances. Les parcelles sont facilement exploitables et certaines sont en pentes. Toutes sont en pâtures naturelles et n'ont subit aucun traitement depuis plus de 30 ans. Les chasseurs ont appris à ne pas prélever de gibier. Les pâtures sont entretenues, les haies sont taillées et plus de 3000 arbres ont été plantés. Le patrimoine écologique a été préservé et la bio diversité maintenue grâce au soutien d'associations locales efficaces. Des ruches servent le miel et plus d'un kilomètre de plantations de haies a été effectué durant ces 30 dernières années. Les chemins et le cours d'eau ont été régulièrement entretenus et les vergers donnent pommes, poires, mirabelles, noix et cerises chaque année. 

ext-terrasse.jpeg

Les éléments retrouvés lors de la rénovation du Vau Marin ont été repositionnés ou reproduits dans leur contexte.1ok-1.jpg

Un des linteaux de fenêtre, reproduit à l'identique avec une ancre de marinier sculptéeimg-0038-1.jpg

Haut de chapiteau sculpté, retrouvé caché dans un mur; ordre corinthien.

 

img-0062.jpgVue sur le vallon et le ruisseau du Vau Marin, de la baie vitrée de la salle de vie

 

img-0067.jpgLa cave voutée construite à la fin du XVIII em siècle.

Date de dernière mise à jour : 2016-08-01

Bienvenue pour cette visite

 

du

Vau Marin  !!

Un endroit rare à 10 mn d'Angers

×